Informations

L’HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE (En danger?)

La lavande, tout le monde connait.
L’huile essentielle, tout le monde sait ce que c’est.

Mais l’huile essentielle de lavande, savez-vous RÉELLEMENT ce que c’est ?

Tout d’abord, il n’y a pas une mais plusieurs types d’huiles essentielles de lavande, chacune ayant des vertus qui lui sont propres. Les plus courantes sont

– l’huile essentielle de lavande vraie (Lavandula vera ou angustifolia) : C’est la lavande sauvage, qui pousse entre 800 et 1800 m d’altitude.

– L’huile essentielle de lavande fine (Lavandula angustifolia) ou Lavande officinale (Lavandula officinalis) : C’est la lavande vraie qui a été mise en culture. Attention pour cette lavande, l’origine de sa culture est importante, car elle est gage de qualité. Il existe d’ailleurs une Appellation d’origine protégée (AOP) qui désigne la lavande de type Lavandula angustifolia, cultivée dans les départements de la Drôme, du Vaucluse, des Alpes de Haute-Provence et des Hautes-Alpes.

– L’huile essentielle de lavande aspic (Lavandula spica ou latifolia) : C’est elle aussi une lavande sauvage, plus rustique que la lavande vraie, qui pousse à une altitude moins élevée, de 100 à 800 m.

– Le lavandin super (Lavandula hybrida, clone super) : est une espèce de lavande hybride, que l’on peut trouver à l’état sauvage à 800 m d’altitude, mais qui est essentiellement cultivée.

Chacune de ces huiles essentielles a donc une origine particulière, mais également des propriétés qui leur sont propres, même si elles peuvent en partager certaines. On ne les utilisera pas pour les mêmes raisons, et toutes ne sont pas adaptées au même type d’utilisateurs. 

C’est pourquoi, comme pour toute huile essentielle, il existe des contre-indications à l’utilisation des huiles essentielles de lavande, telles que: 

Pour les huiles de lavande vraie et de lavande fine:

  • À forte dose elles sont contre-productives et deviennent un excitant. Il convient donc de bien en respecter la posologie.
  • Ne pas utiliser en cas de forte hypotension

Pour l’huile de lavande aspic:

  • Neurotoxique 
  • Abortive : à n’utiliser en aucun cas sur une femme enceinte!             
  • Rare risque d’allergie si utilisée trop longtemps et trop souvent              
  • La prise de médicaments est déconseillée avec cette huile essentielle                    
  • Déconseillée également en cas d’asthme

Pour l’huile de lavandin:

  • Déconseillée en cas d’épilepsie
  • Néphrotoxique après ingestion à forte dose et sur une longue période
  • Stupéfiante à dose élevée par voie orale

Il est donc fortement recommandé de bien se renseigner sur une huile essentielle avant de l’utiliser. En effet, par exemple les huiles essentielles de lavande vraie et la lavande fine peuvent être utilisées sur les femmes enceintes de plus de 3 mois, alors que l’huile essentielle de lavande aspic leur est formellement interdite. 

Les huiles essentielles, quelles qu’elles soient, sont donc à manipuler avec précaution, en particulier les huiles essentielles de lavande, car il peut être facile de les confondre et de ne pas les utiliser à bon escient. C’est pourquoi il est indispensable d’en respecter la posologie, et qu’il est recommandé de demander l’avis d’un professionnel, et/ou de bien se renseigner sur ses propriétés et contre-indications avant toute utilisation. 

Pour autant, faut-il considérer les huiles essentielles comme dangereuses ?

L’utilisation des huiles essentielles donc n’est pas anodine, et il existe certains risques à leur mauvaise utilisation. Il convient donc de les manipuler avec prudence, et de demander conseil à un professionnel. 

Selon le syndicat des Plantes à parfum, aromatiques et médicinales de France (PPAM), il existe actuellement un projet de loi de la Commission européenne de révision de la classification, de l’étiquetage et de l’emballage des substances chimiques qui pourrait conduire d’ici 2025 à ranger les huiles essentielles dans la catégorie des produits dangereux. Elle projette en effet une classification selon des critères de nocivité : allergènes, mutagènes, cancérigènes, reprotoxiques, en tenant compte de l’effet cocktail de certains assemblages. Pour ne pas avoir à évaluer chaque produit, elle raisonnerait molécule par molécule jusqu’à les faire disparaître des compositions.

En quoi cela représente-t-il un problème pour les huiles essentielles ?

Le problème réside dans le fait que cette classification ne fera aucune distinction pour les huiles essentielles, parce que Bruxelles considère que la fleur subit une transformation. Les huiles essentielles seraient donc classées produits industriels.

Le raisonnement se ferait molécule par molécule. Par exemple, dans la lavande, plus de 600 molécules sont identifiées, principalement le linalol. Aujourd’hui, près de 95% du linalol que l’on trouve dans le monde est du linalol de synthèse : il s’oxyde vite et devient allergène. Cependant, le linalol que l’on trouve à l’état naturel dans la lavande ne s’oxyde jamais parce qu’il est protégé par les 500 ou 600 autres molécules de la plante. Ces 2 types de linalol ne peuvent donc pas être considérés de la même manière, distinction qui ne serait pas faite dans la classification de ce projet de loi…

En clair, les produits naturels risquent d’être mis sur le même plan que les équivalents synthétiques niveau dangerosité. 

Par conséquent, pour le PPAM, le risque est que, par principe de précaution, les huiles essentielles, en commençant par la lavande, puis par extension les autres huiles essentielles, soient considérées comme cancérigènes, perturbateurs endocriniens…ou tout simplement jugées trop dangereuses et donc interdites.

Ce type de loi risquerait de priver les utilisateurs actuels et à venir de l’huile essentielle de lavande d’un produit naturel efficace pour accompagner les maux du quotidien, car cette nouvelle réglementation à l’étude menace la qualité de ces produits naturels, dont la formulation pourrait changer pour respecter cette réglementation, au risque de diminuer voire perdre leurs bienfaits et propriétés

Alice Mazuet – Nature & Reflex’
Réflexologue, Praticienne hygiène de vie & Naturopathie
95 Boulevard carnot
06400 Cannes
www.natureetreflex.com