Informations

Méditation olfactive

 LA MÉDITATION OLFACTIVE ET 
LA GESTION ÉMOTIONNELLE

Ou comment aller vers le mieux être en méditant avec des huiles essentielles.

Les émotions*

Si l’on sait depuis longtemps que le corps a une influence sur l’esprit ; à l’inverse, depuis quelques années nous commençons à entrevoir que l’esprit a aussi une influence sur le corps et ce, par le biais de nos émotions.
De récentes études ont démontré que pensées et émotions pouvaient avoir une influence sur notre santé et un lien avec certaines pathologies graves telles que les AVC, les maladies auto-immunes, les cancers.
Si cela est vrai, l’inverse l’est également : avoir des pensées et des émotions saines et positives influence également notre santé.

Mais par quel biais ?

Les dernières recherches en neurosciences démontrent que chaque émotion est associée à un neuropeptide spécifique. 
Chaque fois que nous éprouvons une émotion, nous sécrétons le neuropeptide correspondant qui inonde notre système neuronal. Les scientifiques parlent d’une « dépendance aux émotions ».
Par exemple : plus nous avons peur, plus nous allons sécréter le « neuropeptide peur », former de nouvelles connexions entres neurones, chaque fois un peu plus marquées créant de véritables « autoroutes neuronales » dont il est difficile de sortir.
Ce schéma de dépendance explique pourquoi certaines personnes n’arrivent pas à aller de l’avant et à se dégager de certaines de leurs émotions négatives.

Mais si c’est vrai pour les émotions négatives comme la peur, la colère…. c’est aussi exact pour les émotions positives : joie, gaîté, bienveillance, amour….
Il est donc en notre pouvoir de modifier nos schémas neuronaux et construire de nouvelles connexions !

*Réaction affective transitoire d’assez grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de l’environnement. 

Et la méditation alors ?

La méditation* est un outil précieux et ses bienfaits ne sont, aujourd’hui, plus à démontrer.
Pratiquer la méditation le plus souvent possible permet de : 

Modifier les circuits de réponse à la douleur (et notamment la gestion et la résistance à la douleur).
Faire face aux déficiences immunitaires (amélioration de la réponse immunitaire).
Faire face aux déficits de l’attention (amélioration de la concentration).
Mieux gérer son stress (diminution du stress oxydatif et de l’anxiété).
Faire face à la dépression (limitation des rechutes).
Ce qui nous intéresse ici c’est le rôle de la méditation dans la gestion de nos émotions.
Méditer le plus souvent possible, voire quotidiennement (si si c’est possible !), nous aide à apaiser notre mental ; car comme le dit Christophe André : « la méditation est avant tout une expérience corporelle ». Exit le mental et son hamster qui tourne dans sa roue et vivent les sensations corporelles !

Il faut, en premier lieu arrêter de croire que méditer, c’est s’envoler tout là haut vers je ne sais quel pays, dimension, guide… ou ne plus penser à rien !
Méditer, c’est apaiser son mental, son flot de pensées incessant et revenir dans son corps, dans ses sensations, dans son intériorité.

Il est illusoire de croire que nous devons ne penser à rien : c’est impossible… En revanche, nous pouvons laisser défiler nos pensées (surtout les parasites) comme un train qui ne s’arrête pas dans la gare… Les pensées arrivent et partent aussitôt. C’est comme si nous étions une abeille qui va de fleur en fleur et qui finit par s’arrêter sur une seule fleur (Mathieu Ricard).

*Action de porter attention sur un objet de pensée

La méditation olfactive : c’est quoi?!?

C’est méditer avec son NEZ.
Simplement, calmement. 
Aller à la rencontre de soi et d’une odeur (l’Huile essentielle devient le support de l’attention pendant la méditation).

Comment je perçois cette odeur ? Qu’est ce qu’elle évoque pour moi ? Qu’est ce qu’elle éveille ou réveille en moi ? Que m’apporte-t-elle ? Comment voyage-t-elle dans mon corps ? Réveille-t-elle une émotion particulière ? Et cette émotion…  A-t-elle une localisation dans mon corps ?

Méditer avec une huile essentielle amène apaisement, relaxation, connaissance de soi parfois.
C’est entrevoir des réponses à certains de nos questionnements. 
C’est se permettre de reconnecter notre voix intérieure : celle que nous avons tendance à trop souvent délaisser, faire taire.
La méditation olfactive nous permet de nous recentrer, nous reconnecter avec notre ressenti profond. 

A nous d’accueillir toute sensation, image, perception, ressenti… de les accueillir sans jugement, sans rejet, avec bienveillance.
La méditation olfactive permet également de se reconnecter à son corps physique, d’être plus présent à soi.
Elle permet enfin de recréer des conditions d’harmonie, de paix et de relier notre corps et notre psyché.

Pourquoi méditer avec une huile essentielle ?

Les odeurs ont un drôle de pouvoir sur nous. Elles nous rappellent toujours quelque chose : c’est la fameuse « madeleine de Proust ».
Les huiles essentielles (ou HE) ont un pouvoir particulier sur notre système nerveux et notre cerveau limbique (siège de nos émotions). Elles vont réveiller quelque chose suivant l’odeur que nous choisirons. 
Elles pourront évoquer un souvenir, une personne, réveiller une sensation, émotion… voyager dans le corps… A nous d’être à l’écoute. A nous de laisser venir toute sensation, perception.

Il faudra bien évidemment choisir une HE que nous aimons, car la méditation olfactive doit avant tout être une expérience agréable. 
Il est bien évidemment possible de choisir n’importe quelle HE, pourvu qu’elle soit aimée, appréciée.
Les citrus comme la Bergamote, le Citron, le Pamplemousse, la Mandarine, le Petitgrain bigarade… seront les plus aisés d’utilisation, car ils ont tous une action sur notre système nerveux (calmante, relaxante pour certaines et énergisante pour d’autres). Véritables concentrés de soleil, ils apportent de la joie et de la gaîté.

Les notes fleuries, comme la Lavande, le Géranium, la Rose, le Champaca, l’Ylang ylang sont également très appréciées. Enveloppantes, elles ont souvent une action d’harmonisation des émotions.

Enfin, il existe des HE dites « sacrées » qui sont utilisées depuis l’Antiquité à des fins rituelles et spirituelles qui sont de magnifiques huiles de méditation et d’une puissance d’action remarquable. Parmi elles, l’on retrouve le Nard de l’Himalaya, l’Encens Oliban, la Pruche, le Cèdre de l’Altlas, la Myrrhe…

Sources :
L’Express n°3299
Sciences & Vie n°1153
« What the Bleep Do We Know!? »  W. Arntz – B. Chasse – M.Vicente
« Les étonnantes vertus de la méditation » B. Laborde

L’auteure : Véronique RODA
07 88 44 94 33
http://alchemille.fr/